20 Oct 2020 |

Emilie Duchêne, fondatrice de Thea Jewelry

Pour ce nouvel épisode, je reçois Emilie Duchêne.

Émilie est la fondatrice de Thea Jewelry, une marque de bijoux personnalisables qui célèbrent la vie.

Émilie est Belge et je la connais depuis mon enfance au plat pays, où je la voyais comme la grande sœur tellement cool et tellement bien sapée que j’aurais rêvé d'avoir.

Dans cet épisode, Émilie raconte son parcours et notamment la carrière qu’elle a tenu à construire seule avant d’intégrer l’entreprise familiale.

Elle explique comment elle a lancé Thea Jewelry comme un projet personnel absolument pas destiné à devenir un business et elle détaille les moments magiques de cette aventure débutée il y a 10 ans mais également les doutes qui l’ont jalonnée. 

    Ecoutez, commentez, prenez le pouvoir.

    Sur le début de sa carrière

    « J’ai fait des études de stylisme pendant 3 ans à Bruxelles et puis je suis allée travailler avec mon père chez « Mer du Nord ». Je me suis sentie pas assez à la hauteur, parce que quand tu as un statut de « fille du boss », tu es plus regardée. Je n’avais pas d’expérience professionnelle donc je trouvais qu’il fallait que je fasse un peu mes armes autre part. »

    Sur le lancement de Thea Jewelry

    « Thea, c’était juste quelque chose que je faisais un peu le midi et le soir, ce n’était pas pensé pour être un business. C’était un peu mon projet à moi, qui m’appartenait, qui n’était pas familial, avec mon petit kiff pour rencontrer des clients. Je n’ai jamais eu de business plan. Je suis un peu en flux tendu en fonction de mes envies et toujours étonnée d’être toujours là au bout de 10 ans sans cadre, mais bon voilà, ça c’est moi. » 

    Sur les moments de doutes

    « L’ascenseur émotionnel est le résumé de ma vie Thea. Souvent, de l’extérieur les gens pensent que tu cartonnes, que tout est canon. Effectivement ça marche bien mais parce que tu bosses pour, ce n’est pas par magie. »

    Sur sa vision de la prise de pouvoir 

    « Se remettre en question, sortir de sa zone de confort et être le plus alignée possible. Essayer constamment de se demander comment est-ce que je peux évoluer, comment est-ce que je peux être alignée par rapport à mes valeurs, ce que j’ai envie d’avoir dans la vie… Je ne dis pas que l’on ne peut pas se laisser aller, mais en tout cas, c’est important de reprendre le pouvoir chaque fois que l’on pense que l’on est peut-être à côté des choses. »

    L'épisode est disponible sur : Apple Podcast  •  Soundcloud  •   Spotify  •  Deezer

    Pour suivre Emilie : Instagram 

    Pour suivre Thea Jewelry : Instagram

    0 commentaires