05 Aug 2020 |

Béatrice de Montille, fondatrice de Merci Maman

Pour cette nouvelle conversation, je reçois Béatrice de Montille.

Béatrice est la fondatrice de Merci Maman, une marque de bijoux personnalisés gravés à la main. Elle a lancé la marque en 2007, alors qu’elle n’avait que 29 ans, qu’elle était jeune maman et qu’elle venait de s’expatrier à Londres.

Béatrice est une femme qui aime manifestement les challenges puisque qu’elle travaille par ailleurs avec son mari dans cette belle entreprise et qu’elle a eu 4 enfants en parallèle de la croissance exponentielle de Merci Maman.

Après 14 ans à l'étranger, elle s’est récemment réinstallée avec sa famille à Lyon et ce déménagement s'est accompagné d'une transition professionnelle puisqu'elle est entrée en politique.

Dans cet épisode, Béatrice raconte notamment le tournant qu'a pris Merci Maman lorsque Kate Middleton a été photographiée avec un de leurs colliers à son cou (et la manière dont ledit collier est arrivé à son cou), sa manière de gérer son quotidien d'entrepreneure et de mère de famille depuis le lancement de Merci Maman et également l'importance d'arriver à prendre de la hauteur jusqu'à, peut-être, à un moment de la vie de son entreprise, quitter l'opérationnel.

Ecoutez, commentez, prenez le pouvoir.

Sur la création de Merci Maman 

« J’ai commencé à travailler depuis ma chambre. Je me suis déclarée comme self-employed. J’ai acheté une machine à broder et une machine à graver, une table chez Ikea et j’ai recherché mes premiers fournisseurs sur internet pendant que ma fille dormait pendant l’heure de la sieste. Ça a commencé tout petit avec quand même l’ambition de construire une entreprise. »

Sur le développement de Merci Maman

« On a eu un beau coup de pouce puisque Pippa Middleton avait passé commande sur notre site internet. On a envoyé un cadeau pour Kate à Pippa en lui demandant si elle accepterait de le transmettre à sa sœur. On n’a pas eu de réponse. Longtemps après, un soir, je reçois un texto d’une de mes amies qui venait de tomber par hasard sur un blog et des internautes se demandaient d’où venait le collier ! »

Sur l’entrepreneuriat

« Quand on est entrepreneur, toutes les vies se mélangent, encore plus quand on partage la vie entrepreneuriale avec son mari. Vie professionnelle, vie familiale, vie conjugale… Tout ça est très mélangé. Ce qui est un atout incroyable parce qu’évidemment on est très libre d’organiser notre emploi du temps comme on le veut.  (...) En même temps il faut aussi faire attention à mettre des règles et arriver à couper parce que sinon on s’épuise. »

Sur l'évolution de sa position au sein de l'entreprise

« J’ai eu un petit moment de flottement dans ma vie, juste après mes 40 ans. Là j’ai réalisé qu’il fallait que je laisse chaque domaine à sa place et que j’arrive à cloisonner les différentes vies. J’ai décidé de prendre un peu de recul par rapport à Merci Maman. (...) J’ai réalisé que je devais modifier ma présence chez Merci Maman, je n’avais plus besoin d’être là autant au niveau opérationnel. J’ai décidé de prendre un peu de recul et aujourd’hui je suis uniquement dans la gouvernance de l’entreprise. » 

Sur l'importance de déléguer 

« Les premiers recrutements ont été très réussis. J’ai pu m’appuyer sur des beaux talents et je n’ai pas eu du tout de mal à déléguer. C’est un conseil que j’essaie de donner aux entrepreneurs que j’accompagne. N’hésitez pas à déléguer parce que vous allez vous rendre compte que les personnes à qui vous déléguez ont des atouts que vous n’avez pas et ça sera bénéfique pour l’entreprise. »

Sur sa définition de prendre le pouvoir

« C’est à nous même, personnellement de prendre le pouvoir. Je peux le dire, d’autant plus que j’ai eu cette phase de doutes, de réorientation dans ma vie où j’ai a posteriori le sentiment que j’ai vraiment pris le pouvoir. J’ai compris qu’il fallait que je fasse mes propres choix, que j’étais la mieux placée pour savoir qu’elle était la suite de ma route. »

L'épisode est disponible sur : Apple Podcast  •  Soundcloud  •   Spotify  •  Deezer

Pour suivre Béatrice : Instagram 

Pour suivre Merci Maman : Instagram  • Site Internet

0 commentaires