Appeler
+33 9 84 43 84 58
Contact
bonjour@septem-paris.com
· · Commentaires

Septem Girl - Joyce Jonathan

· · Commentaires

Joyce est chanteuse.
Elle porte la combinaison Vendredi de la Deuxième Semaine.
Vous pouvez suivre Joyce ici. 

Raconte-nous… 
  
Ton parcours en quelques mots :
J’ai toujours voulu être chanteuse : depuis que je peux émettre un souhait (et un son) !
J’ai commencé la musique par le piano à 5 ans, puis je me suis très vite accompagnée pour chanter et composer. J’ai appris la guitare quelques années plus tard, et je m’accompagne avec ces deux instruments sur scène aujourd’hui. J’ai eu la chance de rencontrer ma première maison de disque à 16 ans. On a très vite décidé de travailler ensemble sur mon premier album qui est sorti 4 ans après sur Mymajorcompany.

Ce moment où tu as « [re]pris le pouvoir » sur ta vie :
Entre deux albums, j’ai des grands moments de doute et de vide.
J’ai l’impression que rien n'a existé. Je me sens très seule et livrée à moi-même.
Et puis dans mon genre de métier, je ne suis pas attendue quelque part tous les matins, donc je dois être mon propre moteur et avoir assez d’entrain pour me motiver et motiver les gens autour de moi.
J’ai commencé jeune à faire ce métier, j’ai évolué émotionnellement et personnellement en même temps que ces moments de doutes. C’est aussi ce que je raconte en chansons, la manière dont on grandit et dont on apprend à se connaître soi-même.
Je ne laisse jamais longtemps quelqu’un ou quelque chose avoir le pouvoir sur ma vie. 
J’ai commencé à prendre le pouvoir quand j’ai décidé à 5 ans de suivre mon instinct et de faire le métier que j’aime.

La décision dont tu es la plus fière au niveau pro ou perso :
Je pense que le moment où l’on est le plus fier, c’est quand on dépasse ses peurs, quand on ose dire les choses, ou les faire, un peu comme quand on plonge pour la première fois dans l’eau, on est hyper fiers de s’être affronté soi-même ! 
Je suis fière de m’être écoutée, et d’avoir décidé d’envoyer un message Myspace (à l’époque on utilisait Myspace !) au label qui a signé mon premier disque.

Le plus gros challenge auquel tu as du faire face : 
Être sur scène, faire des premières parties à 17 ans, toute seule en guitare-voix, dans des salles parisiennes comme le Bataclan ou l’Olympia. J’étais pétrifiée, je n’arrivais pas à être dans l’instant et à profiter. Aujourd’hui c’est plutôt l’inverse, quand je ne suis pas sur scène, je me ferme et ça me manque énormément !

Tes moteurs dans la vie : 
Les citations !
J’adore réfléchir à plein de choses, trouver des tournures de phrases, des pensées pour mieux apprécier la vie et ne pas se renvoyer une image négative.
J’ai un héros qui est Confucius, sa philosophie est tellement inspirante, il dit par exemple : « On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n'en a qu’une. »
Il y a aussi cette phrase que j’adore, mais qui n’est pas de lui : « Dire non aux autres, c’est se dire oui à soi-même ». C’est une phrase qui me parle beaucoup car j’ai longtemps eu du mal à dire non par peur de l’affront.
Sinon, évidemment, la musique. En jouer, en écouter. C’est ma méditation.
Et la Zumba !
J’aime aussi courir, ou marcher, ça vide la tête, ça me donne souvent des idées et fait prendre du recul.

Une femme qui t’inspire : 
Ma mère : un exemple de détermination, de créativité et de travail.
Elle a créé son entreprise, a dirigé avec beaucoup de force et d’humour une équipe de 100 personnes, tout en étant toujours très présente pour nous ses enfants.

La femme que tu veux être :
Une femme heureuse et qui dégage l’apaisement.
Le monde existe selon la sphère et la perception qu’on se crée.
Je veux m’entourer des personnes qui me feront voir le monde de la façon la plus douce.
Je veux être une femme forte, une mère, une amie fidèle, et être au plus près des valeurs des gens que j’aime.

Pourquoi as-tu choisi d’incarner cette pièce de la collection en particulier ?
J’ai choisi d’incarner cette combi de la collection Septem car je la trouve à la fois sexy, féminine, et elle traduit une attitude de femme forte qui sait où elle va.

Le plus gros challenge pour les femmes aujourd’hui, c’est ?
Le plus gros challenge pour les femmes aujourd’hui, c’est d’être qui elles sont et de s’affirmer au-delà des codes de société dans laquelle nous évoluons depuis des décennies.

Tes pistes pour l'affronter ?
Prendre sa vie en main, se donner les armes pour croire en ses rêves, changer de vie, être hors des normes qui n’en sont pas.
Evidemment, c’est un challenge aussi pour les hommes d’être eux-même, mais nous avons longtemps évolué dans un monde où l’on laissait croire aux femmes qu’elles n’avaient pas leur place au travail en leur faisant perdre confiance ou espoir en leurs projets.
Une femme aujourd’hui doit avoir confiance, pour construire ses rêves, pour créer son entreprise, et avoir la détermination de diriger ou de se sentir à sa place dans un groupe.

Les 7 mots de la fin :

    1. Un jour de la semaine : Lundi, le début d’un nouveau cycle, l’envie de se remettre à fond !
    2. Un souvenir : Mon premier Olympia
    3. Une qualité : La candeur
    4. Un conseil de grand-mère : « Tu sais, la vie elle se met bien. »
    5. Une chanson : Notre dernier morceau que l’on a écrit avec Lola Dubini, qui parle du fait d’être son héroïne et de toujours garder le pouvoir sur sa vie
    6. Une chanteuse : Céline Dion
    7. Un compositeur : Michel Berger

Crédit photo : Chloé Bruhat