Contact
info@septem-paris.com
· · Commentaires

Septem Girl - Nina Métayer

· · Commentaires

Nina est chef créations sucrées monde du Café Pouchkine. Elle a été Pâtissier de l'année 2016 (le Chef) et Pâtissier de l'année 2017 (Gault & Millau). 
Elle porte le pantalon Mardi de la Deuxième Semaine et la chemise "Intuition Féminine" de la collab Septem Paris x Mots d'ordre.
Vous pouvez suivre Nina ici.

Raconte-nous… 
  
Ton parcours en quelques mots :
Je suis chef créations sucrées du groupe international Café Pouchkine. Je suis une gourmande avec une envie de délicatesse, et cela m’a emmené de la boulangerie en palace, de palace en restaurant étoilé, et maintenant en pâtisserie haut de gamme. J’avais envie d’une excellence accessible à tous.  

Ce moment où tu as « [re]pris le pouvoir » sur ta vie :
A chaque changement de poste. Rejoindre une maison, c’est en quitter une autre, les hommes et les femmes qui la composent, le projet que j’avais mis en place. A chaque fois il m’a fallu du courage, et à chaque fois cela m’a fait avancer vers une nouvelle vie à laquelle j’aspirais à ce moment-là.

 

Le plus gros challenge auquel tu as du faire face : 
Je crois que les challenges grossissent avec l’âge :-) Alors le plus gros, ce sera toujours le dernier. Pour moi, cumuler la création de la gamme pour l’ouverture du Café Pouchkine Madeleine, le 1er décembre 2017, et ma maternité, dont le terme était le… 2 décembre 2017 ! Entre la fatigue, la pression et les hormones, il faut avoir les nerfs. Mais cela signifie aussi que je suis capable de mener de front vie de femme, vie d’épouse, vie de mère et vie professionnelle. Emotivement, c’est primordial, car le bonheur c’est un tout.

Tes moteurs dans la vie : 
Être heureuse, rester qui je suis, aimer suffisamment mes proches, et offrir du bonheur tant que je peux. Mon métier est aussi lié à cela.
  
Une femme qui t’inspire : 
En tant que Chef, il m’est difficile de ne pas avoir tout de suite Anne-Sophie Pic à l’esprit. Talentueuse, rayonnante, entreprenante, c’est une femme qui a largement contribué à ouvrir la voie aux autres femmes chefs.
  
La femme que tu veux être : 
Rester une femme heureuse. J’ai eu la chance que l’on me transmette cette belle énergie, et je m’énerve toute seule lorsque j’ai des petits coups de mou. La vie est faite de sourires !
  
Le plus gros challenge pour les femmes aujourd’hui, c’est : 
La maternité. Il y en a bien d’autres, mais lorsque l’on fait carrière, c’est un de ceux qui vont poser des questions à beaucoup de femmes. Moi-même j’ai attendu, repoussé, et si le hasard ne s’y était pas glissé j’attendrais peut-être encore. Ce n’est jamais le bon moment, et quelle que soit l’énergie que l’on y met, le corps nous rappellera à l’ordre. J’ai envie de dire aux femmes ne soyez pas trop stressées : oui c’est compliqué, mais à la fin, les gros problèmes deviennent des petits. Il faut du courage, mais on peut choisir. 

Les 7 mots de la fin :

  1. Un jour de la semaine : samedi
  2. Une ville : La Rochelle
  3. Un rêve : aujourd'hui
  4. Une odeur : vanille 
  5. Une émotion : l'émerveillement
  6. Une qualité : la douceur
  7. Une chanson : "Why so serious" de Alice Merton

Crédit photo : Mathieu Salomé